Intéressé par les dernières technologies de cybersécurité émergentes ? Ce sont ceux-là qu’il faut absolument surveiller !

Il serait difficile pour les organisations de gérer leurs activités quotidiennes dans le monde numérique d’aujourd’hui sans s’appuyer sur des systèmes informatisés. Cependant, cela présente un inconvénient, car de nombreuses entreprises s’inquiètent de menaces de cybersécurité. Et ce n’est que normal, étant donné que le nombre de cyberattaques a augmenté de 50 % par semaine de 2020 à 2021. À mesure que les pirates deviennent plus qualifiés dans leur travail, les experts doivent créer des outils et des pratiques de cybersécurité innovants.

Selon Réclamations pour violation de données experts, les violations de données affectent des millions de personnes, entraînant des conséquences psychologiques et financières dévastatrices. La cybercriminalité continue de sévir, posant des problèmes importants à tous ceux qui pourraient devenir la prochaine victime d’acteurs malveillants.

La cybersécurité aujourd’hui

De nos jours, la cybersécurité est un élément essentiel de la vie de chacun. Comme tout est connecté en ligne, il est nécessaire de garantir la sécurité de vos données. Malheureusement, les histoires de violations de données sont courantes parmi les sociétés de cartes de crédit, les compagnies de téléphone, les banques, les détaillants en ligne, etc.

Heureusement, tout le monde a compris la nécessité de solides pratiques de cybersécurité, et ils vont dans la bonne direction. Les grandes entreprises comme Google, Microsoft et Apple mettent constamment à jour leurs logiciels, et les gouvernements sont également prêts à investir dans la cybersécurité pour protéger les données classifiées.

Sécurité

https://unsplash.com/photos/9SoCnyQmkzI

Quelles sont les cyberattaques les plus courantes ?

De nombreuses cyberattaques différentes présentent des risques pour une organisation, mais nous examinerons ici les plus courantes.

Logiciels malveillants

Malware est un terme général dans cyber-attaques, un type de logiciel malveillant qui endommage un système informatique. Lorsqu’il pénètre dans un ordinateur, il peut voler, supprimer, crypter des données, surveiller l’activité de l’utilisateur de l’ordinateur et détourner les fonctions informatiques de base. Les logiciels malveillants courants incluent les virus, les vers, les logiciels espions et les chevaux de Troie.

Logiciels de rançon

Logiciels de rançon est une activité malveillante où les pirates verrouillent les fichiers ou l’ordinateur de la victime et conservent leurs informations contre une rançon. Les victimes doivent payer pour que le système et les fichiers soient déverrouillés. Cette cyberattaque se produit lorsque vous visitez un site Web infecté ou via un e-mail de phishing et est dévastatrice en raison de la difficulté à récupérer les données endommagées. Certaines victimes choisissent de payer la rançon, mais cela ne garantit pas que le pirate prendra le contrôle des fichiers.

Ingénierie sociale

Il s’agit d’un risque de sécurité important dans le monde d’aujourd’hui, car il repose sur l’interaction sociale. Et comme les humains peuvent facilement faire des erreurs, les attaques d’ingénierie sociale se produisent fréquemment. Plus précisément, environ 93 % des violations de données dans les entreprises sont dues à des employés qui se livrent à ce type d’attaque.

Hameçonnage

L’hameçonnage est l’une des cyberattaques les plus malveillantes, qui se produit lorsque les pirates utilisent une fausse identité pour amener les gens à fournir des informations sensibles ou à visiter un site Web contenant des logiciels malveillants. Attaques de phishing se produisent généralement par e-mail, lorsque les cybercriminels donnent l’impression que l’e-mail provient du gouvernement ou de votre banque locale. Une autre tactique qu’ils utilisent consiste à créer un faux compte sur les réseaux sociaux et à se faire passer pour un membre de la famille ou un ami. Le but est de demander des données ou de l’argent.

Technologies de cybersécurité émergentes d’aujourd’hui

Dans ce qui suit, nous discutons des technologies de cybersécurité émergentes les plus répandues et de leurs applications. Les organisations peuvent utiliser ces outils pour se protéger contre les cybermenaces et renforcer la sécurité.

Analyse comportementale

L’analyse comportementale utilise des données pour comprendre comment les individus se comportent sur les applications mobiles, les sites Web, les réseaux et les systèmes. Cette technologie aide les professionnels de la cybersécurité à détecter les vulnérabilités et les menaces potentielles. Plus précisément, il analyse les modèles de comportement pour identifier les actions et les événements inhabituels qui peuvent indiquer une menace de cybersécurité.

Par exemple, l’analyse comportementale peut détecter des quantités de données inhabituellement importantes à partir d’un appareil, ce qui signifie qu’une cyberattaque est imminente ou se produit à ce moment-là. L’analyse comportementale profite aux organisations car elle leur permet d’automatiser la détection et la réponse. Grâce à cet outil innovant, ils peuvent détecter précocement les attaques potentielles et également prédire les futures.

Cryptage en nuage

Les services cloud améliorent l’efficacité, permettent d’économiser de l’argent et aident les entreprises à fournir des services à distance améliorés. Mais le stockage des données dans le cloud entraîne des vulnérabilités, qui sont résolues grâce à la technologie de cryptage cloud. Cette solution innovante transforme les données compréhensibles en code illisible avant qu’elles ne soient stockées.

Les experts croient que cryptage en nuage est une technologie de cybersécurité efficace pour sécuriser les informations privées, car elle empêche les utilisateurs non autorisés d’accéder aux données utilisables. De plus, cette technologie augmente également la confiance des clients envers les services cloud et, en même temps, permet aux organisations de se conformer plus facilement aux réglementations gouvernementales.

Intelligence artificielle défensive (IA)

L’IA est un outil puissant qui aide les professionnels de la cybersécurité à détecter et prévenir les cyberattaques. L’apprentissage automatique contradictoire et l’IA offensive sont des technologies que les cybercriminels avertis utilisent dans leurs activités malveillantes, car les outils de cybersécurité traditionnels ne peuvent pas les détecter facilement.

L’IA offensive est une technologie qui implique des contrefaçons profondes, qui peuvent être de fausses personnes, des vidéos et des images. Ils dépeignent des gens qui n’existent même pas et des choses qui ne se sont jamais vraiment produites. Les professionnels de la cybersécurité peuvent combattre l’IA offensive avec l’IA défensive, car cette technologie renforce les algorithmes, ce qui les rend difficiles à casser.

Technologies de cybersécurité émergentes Zero Trust

Dans la sécurité réseau traditionnelle, la devise était de faire confiance mais de vérifier. Cela provenait de l’hypothèse que les utilisateurs situés dans le périmètre du réseau d’une entreprise n’avaient pas d’intentions malveillantes. Cependant, Zero Trust repose sur l’idée opposée, à savoir que vous devez toujours vérifier et ne jamais faire confiance. Zero Trust est une approche de sécurité réseau innovante, obligeant les utilisateurs à s’authentifier pour accéder aux applications et aux données de l’entreprise.

Zero Trust n’adopte pas l’idée que les utilisateurs d’un réseau sont dignes de confiance, ce qui se traduit par une meilleure sécurité des informations pour les entreprises. Zero Trust aide les professionnels de la cybersécurité à assurer la sécurité du travail à distance et à faire face efficacement aux menaces telles que les ransomwares. Ce cadre peut combiner différents outils, tels que le cryptage des données, authentification multi-facteurset la sécurité des terminaux.

Description d’utilisation du fabricant (MUD)

L’Internet Engineering Task Force a créé MUD pour améliorer la sécurité des appareils IoT, à la fois dans les réseaux domestiques et les petites entreprises. Malheureusement, les appareils IoT sont sujets aux attaques basées sur le réseau qui peuvent empêcher une machine de fonctionner correctement et entraîner la perte de données critiques. Les appareils IoT n’ont pas besoin d’être coûteux ou très compliqués pour être sécurisés.

L’utilisation de MUD est un moyen simple et abordable de renforcer la sécurité des appareils IoT et peut aider à réduire les dommages causés par une attaque réussie.

Leave a Reply